ludmilla

cerveny

Dehors, photographies noires et blanches, en cours.

 

Je suis photographe d’architecture ce qui signifie que je passe une partie de mon temps à promener un appareil, un trépied et une télécommande. Mais parfois mon doigt rencontre le bouton déclencheur de la télécommande alors que je suis en train de déplacer le trépied. S’ensuit des « photos ratées », floues (parce qu’en pause longue), où des filaments de lumières se multiplient et se superposent. Parfois des motifs se dégagent, parfois un autre espace se crée dans cet étirement spatio-temporel. Définitivement décontextualisées par le noir et blanc et une inversion (négatif), ces images deviennent des errances abstraites, des paysages flottants, un terrible dedans-dehors.

© 2018 Ludmilla Cerveny