la présente
2010 – 2020

Dans mon travail de portrait et aux origines de mon intérêt pour la photographie, il y a un attrait pour le dialogue avec les personnes, une recherche d’altérité et d’échange.

Je suis très attentive aux personnes que je photographie, la séance se déroulant dans un dialogue continu, permettant de nous mettre en confiance mutuellement. N’étant pas pas plus à l’aise derrière l’appareil que la personne qui se trouve devant, ensemble nous tissons des liens qui consolide la relation.

Ces photographies ont été prises il y a certain temps, pour certaines une dizaine d’années, alors que j’étais étudiante en architecture à Nancy.

J’ai toujours pensé que je reviendrai à mes archives pour en faire quelque chose. Autre chose que ce que j’en avais fait à l’époque. Laissant le temps passer pour décanter les émotions, pour laisser les personnes derrière ces visages changer, évoluer. En retournant dans ces archives et en les réactivant autrement, en les confrontant à des paysages issus d’autres archives, époques et lieux différents, je tente de fabriquer un dialogue poétique.

Ces paysages ont été choisis en fonction de ce que les personnes m’avaient raconté de leur histoire, de leurs origines avec bien sûr une projection de ma part ou tout du moins un imaginaire.