documenter lunéville, 2017 – en cours

Depuis 2017, j’habite Lunéville dans la maison de feu ma grand-mère. C’est un choix, celui d’habiter dans une ville moyenne lorraine, considérée par les citadins alentours comme sinistrée, dépréciée parfois aussi par celles et ceux qui y vivent.

J’ai toujours aimé documenter où je vis, c’est pour moi un positionnement : ne pas honnir le familier et savoir rafraichir son regard.

Documenter Lunéville, du grand paysage aux petites herbes, en passant par les pavillons en ruine ou rutilant, le matrimoine et le patrimoine, sans commentaire ou jugement de valeur me permet de m’y glisser à ma juste place. Celle d’habitante qui essaie chaque année d’être plus citoyenne, de faire avec, les lieux et les gens.

C’est aussi un projet qui milite pour plus de marche à pied, dans notre quotidien, dans nos déplacements car marcher c’est penser, voir la vie, observer ce qui nous enveloppe, occuper et s’approprier l’espace public de son corps.

Cliquez sur les rectangles pour voir les promenades

Méhon & les petits chemins (2017)

Méhon & les petits chemins (2021)

La vezouze en crue

Depuis le château vers la Vezouze puis la Meurthe (presque jusqu’à Adoménil)

Rue de la Résistance, bords de la Vezouze

Première neige depuis les fenêtres de ma maison

Balade lecture Entre les rails … Entre les lignes

Cité Saint-Anne – Vezouze

Ancien manège des Gendarmes rouges et derrière le cimetière

Depuis la rue de la Résistance vers les hauteurs

Le château, les Bosquets, le château de la Favorite par une brumeuse journée d’octobre

L’église Saint-Léopold

Coupe en diagonale sur la ville

Les ruines du Cinéma Impérial par Virginie Goossens

Le centre historique de Lunéville

Abattage des tilleuls de la place des Carmes

Cliquez sur les rectangles pour voir les reconductions de vues (vedute)

Veduta 1
la Vezouze depuis le pont Chanzy vers l’Est

Veduta 2
la Halle à grains et la canal depuis le pont

Veduta 3
La Vezouze depuis le pont Chanzy vers l’Ouest